Les trois mousquetaires

Feel Good

Mousquetaire : (nom propre) Membre d’une compagnie de la maison du Roi au XVIIe siècle. Alexandre Dumas leur a donné leurs lettres de noblesse, avec cette maxime célèbre « Un pour tous, Tous pour un ».

Trois, Valérie Perrin

Trois. Comme un trio connu de tous. Athos, Portos et Aramis, les trois mousquetaires unis envers et contre tous, dont les aventures littéraires sous la plume d’Alexandre Dumas et puis cinématographiques m’on toujours fait rêvée. Ce célèbre trio à la particularité d’avoir accueilli en son sein, sans se déliter, un tiers, le jeune Gascon D’Artagnan.

Claude Chabrol. Réalisateur français dont l’œuvre dans sa majorité est consacrée à la peinture des mœurs des petits bourgeois. Chacun de ses films me laissent sur ma faim, tiraillée entre l’envie de crier au génie mais également l’escroquerie.

Quel rapport me direz vous entre Chabrol et le bras armé de Louis XIII me direz vous ? Les vacances ne m’ont pas fait perdre ce qui me restait de neurones rassurez vous. Trois de Valérie Perrin en est un parfait mélange. « Je m’appelle Virginie. Aujourd’hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore. Nina me méprise. Quant à Etienne, c’est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l’enfance. Je ne me suis jamais attachée qu’à ces trois-là. « 1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.2017. Une voiture est découverte au fond d’un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l’événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d’enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d’amitié ? »

Il y a d’abord Nina. Petite fille, elle a été le point de rencontre, le trait d’union des deux autres, Adrien et Etienne. Adulte, elle devient leur lien de retrouvailles. Il y a ensuite Etienne. Le frondeur, la tête brûlée. Celui qui brave tous les interdits. Tombeur de ces dames. Ame brisée à la beauté comme un maléfice. Puis il y a Adrien. Le taiseux. Le calme qui cache la tempête intérieur qui l’anime. Trois êtres écorchés vifs, qui par leur amitié vont se créer un bulle, un cocon, où l’amour qu’ils se portent – aux autres et à eux mêmes – ne viendra jamais à manquer.

Beau, Beaulieu, Bobin. Des noms de familles qui appellent à la beauté, qui leur ont permis d’être côte à côte de la primaire au lycée. Une amitié à la fin de l’enfance, éclose en pleine adolescence. Trois personnalités antinomiques qui forment un tout, uni, envers et contre tous. Envers et contre tout. Qui défieront le temps pour se retrouver après avoir cru s’être perdu à jamais.

Au travers d’un récit conjuguant passé et présent, Valérie Perrin nous offre une histoire d’amour à toute épreuve, une histoire d’amitié indéfectible, avec Trois, où les protagonistes vont apprendre à s’aimer pour pouvoir se pardonner et continuer à vivre ensemble. Le temps d’un roman qui défile comme un film.

Bonne lecture à vous !

Trois de Valérie Perrin est disponible aux éditions Albin Michel

3 réflexions sur “Les trois mousquetaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.