Gang of London

Feel Good

Gang : (non masculin) Bande organisée, association de malfaiteurs. La bande des Quarante Elephants a ainsi sévie dans le Londres du XIXe – XXe siècle, excellant dans les rapines et autres vols à l’étalage. Sa particularité fut qu’il était exclusivement féminin, menée par Alice Diamond, jeune femme de seulement ving-trois ans.

Le Gang de la Tamise - Les soeurs Mitford enquêtent - Jessica Fellowes

A défaut de pouvoir se déplacer sur les bords de la Tamise moderne, je me console sur les bords de l’Erdre, avec mes lectures, moyen d’évasion éprouvé et validé s’il en est. Je revisite ainsi les années folles londoniennes. Cette ville effervescente, à la vie qui ne l’est pas moins, où les mondains se savent plus où donner de la tête pour occuper leur soirée, se mêlant aux petites gens dans les caves enfumées, à l’alcool prohibé, au rythme de jazz endiablé. Les femmes tendent à prendre leur liberté, leurs cheveux se libérant de leurs entraves, en troquant les longueurs tressées pour les coupes à la garçonne.

On s’attend à ce que cette fièvre s’estompe en arrivant à la campagne, mais il s’y joue souvent des intrigues plus intimes, et bien plus féroces. Un huis clos, un jeu, quelques protagonistes au dessus de tout soupçon, saupoudré de meurtre sont les ingrédients de la soirée de d’anniversaire de Pamela Mitford, qui va entrer malgré elle dans une quête de la vérité. Bienvenue dans le second opus des Sœurs Mitford enquêtent de Jessica Fellowes, j’ai nommé le Gang de la Tamise. « 1925. La jeune Pamela Mitford s’apprête à fêter ses dix-huit ans et sa sortie dans le monde. Pour l’occasion, ses parents organisent un superbe bal costumé à Asthall Manor. Mais la soirée tourne au drame lorsque l’un des invités est retrouvé mort au pied du clocher de l’église. Très vite, la police arrête une domestique, membre d’un gang notoire. Louisa Cannon, chaperon et confidente des sœurs Mitford, persuadée de l’innocence de la jeune femme, va tout faire pour la disculper, aidée de Pamela. Tandis que le véritable assassin rôde peut-être non loin de là…« 

Maintenant que j’ai compris que les soeurs Mitford sont le prête nom de l’intrigue qui permette de planter le décor, je me suis plu à retrouver Louisa, la bonne d’enfant. Elle nous apparaît plus murie, plus apaisée, mais malgré tout, en proie aux tourments liés à sa condition. Elle cherche sa place en tant que femme au sein d’une société en mutation. Chaperon des aînées Mitford dont elle partage l’âge, elle les aide à accomplir leurs incartades bonne enfant quand elle est jugé au moindre faux pas. Sa soif de liberté l’a fait flirté avec son passé de fille de la rue, livrée aux pratiques de vol et autres entourloupes de son monde. Son personnage prend de l’ampleur et s’affirme comme élément central du roman, servant joliment une intrigue certes réchauffée mais agréable malgré tout.

Si comme moi vous prenez plaisir à lire les romans de mœurs du début du siècle dernier, je vous invite à vous évader aux côté des sœurs Mitford, et vous aventurer dans deux univers aux antipodes, en zigzagant entre les petits salons poudrés aux bas fonds des quartier mal famé, avec le Gang de la Tamise de Jessica Fellowes.

Bonne lecture à vous !

Le gang de la Tamise – Les sœurs Mitford enquêtent de Jessica Fellowes est disponible aux éditions Le Livre de Poche

3 réflexions sur “Gang of London

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.