J’ai des idées pour détruire ton égo – Albane Linÿer

Feel Good

« it must be humbling to suck on so many different level » dit Sheldon Cooper à Leonard Hofstadter à la fin d’une partie d’échecs revisités, dans la génialissime série The Big Bang Theory. Là où cette phrase est littéralement prononcée par son auteur, elle s’applique parfaitement à des pans de vie qui s’effritent, à des personnalités pour qui la vie sera un parcours inexorablement semé de problèmes, qu’elles sèment elles-mêmes aux quatre vents.

J’ai des idées pour détruire ton ego, Albane Linyer

Nos rencontres nous façonnent, que ce soit en mal ou en bien. Elles laissent une empreinte en nous, indélébile, qui devient partie intégrante de notre personnalité, qui anime nos choix, qui explique parfois des comportements développés sur le tar. Ces rencontres nous font grandir, évoluer, connaître la personne que nous souhaitons être, et le devenir. En bref, murir et avancer.

Dans certains (rares) cas, le passé ne le devient pas réellement, et se mue en une sorte de futur à moyen termes, de but à atteindre comme sens profond de sa vie. C’est tout du moins ainsi que Léonie survit depuis une dizaine d’année. non contente de ne pas avoir guéri de son premier chagrin d’amour, elle se pense destiner à une passion – mise sous cloche une décennie- qui ne serait que plus brulante et dévorante.

L’estime de soi n’existe-t-elle qu’à travers les promesses de l’autre ? A défaut d’avoir quatre heures, je vous invite à ouvrir dans J’ai des idées pour détruire ton égo d’Albane Linÿer : « Léonie, 27 ans, a le flegme pragmatique. Elle travaille chez McDo pendant la journée, garde la petite Eulalie le soir et se laisse porter par la vie. C’est souvent l’image d’Angela qui lui vient quand elle ferme les yeux et se laisse aller à une douce rêverie ou à des fantasmes plus crus – car Léonie a souvent la dalle. Le jour où elle se retrouve avec Eulalie sur les bras, elle met les voiles, direction le sud de la France où, croit-elle, Angela, se languit depuis dix ans... »

C’est l’histoire d’une fuite. Celle d’une jeune femme qui n’a en tête que de retrouver sa promise dix ans après leur dernière rencontre, d’exploser la cloche sous laquelle elle a soigneusement éviter de vivre. Un road movie intra muros, entre point de chutes de plus en plus improbables, d’amitiés de façade et de réelles rencontres.

C’est l’histoire de femmes égoïstes, qui pour briller et se sentir vivre broient celles qui ne veulent que les aimer. A la rancune tenace, à la jalousie maladive, à la conviction profonde que ce bonheur attendu pour lequel elles n’ont absolument rien fait, leur est dû.

C’est l’histoire d’une petite fille abandonnée et privé de repères. Eulalie ou la métaphore de Léonie.

J’ai des idées pour détruire ton égo d’Albane Linÿer est un livre parfaitement rythmée par ces courts chapitres aux différents points de vues, qui nous emmènent dans une course contre la montre peu banale, dont on sait qu’elle finira mal.

Bonne lecture à vous !

J’ai des idées pour détruire ton égo, d’Albane Linÿer est disponible aux éditions Folio

Une réflexion sur “J’ai des idées pour détruire ton égo – Albane Linÿer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.