Paloma

Feel Good

Hirondelles : (nom féminin) de très nombreuses jeunes femmes qui ont quitté leurs communes de Navarre et d’Aragon pour venir travailler dans l’industrie de l’espadrille à Mauléon, dans le pays Basque. Une découverte de cette part d’histoire totalement inconnue pour la bretonne que je suis.

Les Demoiselles, Anne-Gaëlle Huon

A l’aube des vacances estivales, j’ai besoin d’évasion et de légèreté. Comme tout un chacun me direz vous. La lecture a pour moi ce pouvoir magique qu’elle me permet de me projeter dans des endroits hors de portée, hors de pensée aussi parfois. Dans des époques que l’on pensait connaître, mais que l’on a fait que survoler. Dans des intrigues qui nous bercent au fil de ses leurs mots. Des personnages que l’on se plaît à aimer, et qui deviennent, un temps défini des membres de nos vies.

Et c’est ainsi que j’ai rencontré Rosa, jeune fille effacée qui va devenir une femme affirmée au fil des ces rencontres et des ses expériences de vie pour le moins unique avec les Demoiselles qui prêtent leur nom au dernier roman d’Anne-Gaëlle Huon.

« Il n’y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l’homme d’une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. Seule l’une de ces trois règles sera respectée.« 

De l’Espagne à la France, séparée par ces funestes Pyrénées. Des Hirondelles aux Demoiselles. Des destins croisées, des rencontres impromptues. D’une vie de courtisane à celle de couturière dans un atelier d’espadrilles. De la pauvreté à la richesse. De l’anonymat à à une notoriété certaine. Tant que la douceur des plumes et des rubans et l’ivresse du champagne peuvent tout emporter sur leur passage, la liberté chèrement acquise est un luxe dont peu peuvent se vanter. Le style est envolé, la personnages aux fortes personnalités et haut en couleur, qu’on se plait à aimer.

Un roman sous forme déclaration qui vante les amours contrariées, les amitiés échoués, les projets avortés, mais également les amours éclos, la réussite et le bonheur, malgré tout. Une déclaration à une région aussi, le Pays Basque et de son histoire si riche et qui m’était encore inconnu il y a peu. A l’Histoire se mêle une histoire, celle de Rosa et des demoiselles. Et on se plaît à vivre ce tourbillon qu’est leur vie.

Avec Les Demoiselles, j’ai enfin découvert la plume d’Anne-Gaëlle Huon, auteure solaire s’il en est et je dois dire que je ne suis pas déçue. Mon seul regret tout de même reste d’avoir lu trop vite ce roman pétillant, telle une coupe de champagne, qui est un véritable hymne à la liberté, une déclaration d’amours aux femmes.

Belle lecture à vous !

Les Demoiselles d’Anne-Gaëlle Huon est disponible aux Editions Albin Michel

2 réflexions sur “Paloma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.