Finir l’année en beauté

Feel Good

Bonnes résolutions : (nom féminin) coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l’occasion du passage à la nouvelle année le 1er janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l’année à venir. Et que l’on sait pertinemment que l’on ne tiendra pas plus de 10 jours. Pas vous ?

Journal d’une éternelle insatisfaite de Nora Hamzawi

L’année 2018 touche doucement à sa fin et c’est en compagnie de Nora Hamzawi que j’ai choisi de la clore. Je connaissais l’humoriste que j’ai eu l’occasion de voir sur scène il y a quelques temps déjà. Et même si on était mal assis, on a bien ri. Car non , les salles de théâtre parisiennes, ce n’ai pas aise de vous fréquenter. Même avec mon mètre cinquante neuf je me retrouve avec mes genoux en guise de repose tête. Il faut vraiment que le spectacle soit de qualité !

Après quelques lectures noires et sociétales, j’avais besoin de légèreté pour amorcer la nouvelle année en toute sérénité. Et j’ai pu le faire grâce aux conseils avisés de mon amie B., qui m’a conseillé la lecture de 30 ans de thérapie, journal d’une éternelle insatisfaite. Si je n’ai qu’un conseil à vous donner, ce serait de lire cette pépite d’autodérision avant de prendre vos bonnes résolutions. Je vous laisse jugez par vous même : «  Obsessionnelle, parano et hypocondriaque, Nora Hamzawi partage ses petites angoisses ordinaires avec humour et autodérision. A mi-chemin entre séances chez le psy et journal intime, elle décortique des scènes de nos vies pour mieux y trouver sa place. Comment fait-on pour avoir l’air à l’aise en soirée ? Qui sont ces gens qui fréquentent les stations de skis ? Y a-t-il un âge pour arrêter de regarder La Boum ? Pourquoi est-ce qu’on est obligé de se tutoyer dans les magasins bios ? Son regard sur le monde, sa perception des situations et son désarroi, amusé et sensible, révèlent l’absurdité et la folie du quotidien. En bref, si vous vous demandez régulièrement si vous êtes normal ou à côté de la plaque, cette introspection sans filtre devrait vous aider à relativiser ! »

Je me suis retrouvée dans les traits de cette trentenaire parisienne névrosée mais attachante. Même si je pense être tout de même plus équilibrée ! J’ai aimé la manière dont est monté ce journal car on assiste à un joyeux bordel organisé. L’auteure vit avec de nombreux colocataires dans sa tête, et ça n’est pas simple tous les jours ! En bref, beaucoup de second degrés et de légèreté qui m’ont permis de finir l’année en beauté !

Belle lecture à vous ! 🎈 et surtout meilleurs vœux pour cette nouvelle année 💙

30 ans (10 ans de Thérapie), journal d’une éternelle insatisfaite de Nora Hamzawi est disponible aux éditions Marabout