L’homme est un algorithme comme les autres

Feel Good

Application : (nom féminin) en informatique, programme conçu pour répondre à un ensemble de besoins précis. C’est bien simple, il existe approximativement une application pour toi, ce qui en devient aliénant et légèrement flippant. Comme si nous n’étions plus capables d’assumer quelques contraintes ou de réfléchir par nous même. Cela s’applique bien évidemment pour moi également, qui scrute béatement toutes ces petites icones pour la plupart d’aucune utilité encore connue sur mon téléphone.

Avoir une application qui donne le parfait temps de cuisson pour qu’un moelleux au chocolat embrasse pleinement son nom et ne devienne pas une pierre carbonisée, cela peut être utile quand on débute en cuisine depuis quinze ans comme moi. Avoir une application qui optimise son temps de trajet pour éviter d’être en retard, retard, toujours en retard, et donc les inconvénients liés, cela peut être utile quant on ne souhaite pas que la crèche appelle les services sociaux pour abandon d’enfant. Avoir une application pour trouver l’âme sœur, il y en a pléthore qui se propose de jouer à Cupidon et en ces temps sans troquets, cela peut être une bonne occupation.

Mais une application qui conditionnerait votre vie amoureuse, et par la même sociale, en vous annonçant quand votre relation prendra fin, est-ce réellement une bonne idée ? En théorie, cela peut éviter des complications inutiles. Mais en pratique, les sentiments peuvent ils être réellement rationnalisés ? C’est ce que propose pourtant le Time Wise, programme informatique imaginaire, au cœur du roman de Salomé Baudino, Le syndrome des cœurs brisés. « De nos jours, un logiciel bouleverse les mœurs du monde moderne : le programme informatique TimeWise propose à ses utilisateurs de connaître la date exacte de la fin de leur histoire d’amour. Victor et Lola forment un jeune couple idéaliste, fous amoureux l’un de l’autre. Par envie pour l’un, par moquerie pour l’autre, ils y ont recours. Avant de découvrir, stupéfaits, qu’il ne leur reste que deux mois avant de se séparer. Quelle est la meilleure façon de vivre les derniers jours d’une histoire d’amour ? « 

Certain souhaite éperdument savoir ce que la vie leur réserve et s’en rende malheureux quand d’autre laisse faire le destin, et puise dans cette innocence leur bonheur au quotidien. Se jeter corps et âme dans une relation, c’est prendre le risque de se brûler les ailes. Mais c’est surtout embrasser pleinement sa vie et savourer chaque instant, comme si c’était les derniers. Profiter de chaque petit moment, car on ne sait jamais de quoi demain sera fait. Et si dans dans la Time Wize, l’algorithme le puissant était l’humain, qui mit face à une échéance se décide malgré ce qu’elle coute de la respecter. Et si pour vivre heureux, on profitait de nos vies par notre propre prisme plutôt que celui d’une intelligence artificielle.

Belle découverte que le Syndrome des cœurs brisés de Salomé Baudino, que je vous invite à lire, que vous soyez technophile… ou technophobe !

Belle lecture à vous !

Le syndrome des cœurs brisés de Salomé Baudino est disponible aux éditions de l’Observatoire.