Une petite éternité

Feel Good

Solitaire : (adj) Que l’on accomplit seul. Qui se vit dans la solitude. Cet adjectif est le parfait antonyme à l’amour. Et pourtant, il lui sied à ravir dans de nombreux cas. Une éternité de solitude pourrait ainsi résumé les plus belles passions. 

Amours solitaires, Morgan Ortin

Je me définis souvent, à qui veut l’entendre, comme un cœur de pierre. Cela peut paraître crédible, jusqu’à ce que vous me voyiez pleurer toutes les larmes de mon corps à partir de la dixième minute du film Neverland, de Marc Forster. Ce que j’essaie d’exprimer par cette brutale formule, c’est que je suis loin d’être fleur bleue, et absolument pas romantique. Au grand désespoir de mon entourage proche. 

Pourtant, j’aime lire des passions, des histoires d’amour qui me transportent. Si tant est qu’elles soient atypiques. Ce n’est pas pour rien si mon roman ultime est – et restera encore bien longtemps – Les Liaisons Dangereuses. Le Vicomte de Valmont et Mme de Tourvel. La passion apocalyptique par essence. Des tourments avoués et couchés sur papier avec l’incertitude qu’ils arriveront à bon port, ou que la réponse sera à la hauteur des attentes.

L’épistolaire est ainsi un magnifique outil pour coucher ses sentiments et ses pensées les plus intimes, sans peur. Avec cette protection mêlée d’inconfort que peuvent apporter la distance et l’attente. Les lettres sous sceaux ne sont plus en ce vingt-et-unième siècle mais les outils digitaux ne sont pas en reste. Même si les mails restent le plus proches, ce sont les sms qui tirent leur épingle du jeux avec cette instantanéité qui leur est propre. Et c’est là que la magie de Morgane Ortin opère. De ces échanges fugaces, parfois longs, parfois sans réponses, elle a su révéler une rencontre, un coup de foudre, une romance.

Ce second volet d‘Amours Solitaires s’ouvre sur la séparation. Ce champs miné où il est difficile d’avancer sans ce brûler les ailes. Le pardon demande du temps. La confiance en soi, en l’autre, est en veille. Nous reprenons l’histoire deux ans plus tard, qui telle le phénix, renaît majestueuse des ses cendres. Elle a toutefois laissé quelques profondes séquelles. La peur se se livrer, d’être à nouveau abandonné. 

Avec le second volet d’Amours Solitaires , une petite éternité, Morgane Ortin nous offre les tréfonds des cœurs et âmes de ses protagonistes, aux proies à de terribles doutes, à de superbes déclarations, à une passion dévorante et transcendante. A nous lecteurs de savoir quelle fin nous souhaitons offrir à nos amoureux solitaires. Pour ma part, je laisse planer encore quelques temps le mystère sur l’issue donnée.

Belle lecture à vous !

Amours Solitaires – une petite éternité (tome 2) de Morgane Ortin est disponible aux Éditions Albin Michel. Vous pouvez également consulter son compte Instagram, Amours Solitaires.

Love Rhapsody

Feel Good

Rhapsodie : (Nom féminin) Poème ou partie de poème contenant un épisode épique, spécialement emprunté aux poèmes homériques. Car oui l’Amour peut  se transformer en épopée, on se bat et c’est beau, même si ça blesse parfois. Mais quel intérêt y-a-t-il à vivre si on ne prend pas quelques risques parfois.

Amours Solitaires, Morgane Ortin

All you need is love, love is all you need (The Beatles)

Avant toutes choses, laissez moi vous expliquer ce titre abscons. Il fait référence non pas à mon groupe préféré depuis que je suis toute petite (même si je n’ai pas beaucoup grandi depuis) – Queen si vous n’aviez pas trouvé – , mais au titre Brandt Rhapsody de Benjamin Biolay. Et surtout à ce bel échange : »J’ai passé une nuit délicieuse // Même si j’ai un peu la migraine//Tu es belle quand t’es odieuse //Je te dis à dans une semaine« . Oui je radote quelque peu. Mais cette chanson a quelque chose de vraie. Et les sentiments se disent et se vivent par répondeurs interposés. Une sorte d’ode à l’amour 2.0.

J’ai découvert le compte Instagram Amours Solitaires un peu par hasard. Mais ce fut le coup de foudre immédiat. Des morceaux d’histoires, de passions, de pauses que des amoureux de l’amour se sont échangés dans l’attente d’une réponse ou juste par beauté du geste. Bienvenue dans les échanges épistolaires 2.0. Qui nous rappellent que l’amour est ce dont nous avons besoin, plus que tout. Et ce n’est pas cette période de l’année qui va me contredire. Plus que quelques jours pour pouvoir visionner en boucle Love Actually et The Holiday ! J’attends le 1er décembre pour succomber à la frénésie de Noël. Après cette date, je ne réponds de rien pendant un mois.

Morgane Ortin est la personne derrière ce recueil de messages, la tête pensante et le cœur vivant d’Amours Solitaires. Certains viennent d’elles, d’autres de contributeurs doués de jolis mots pour écrire leurs sentiments qui le sont plus encore. Son idée la plus géniale a été d’en faire un roman. Une histoire d’amour dont les messages sont échos de la vraie vie et des moments de partage. Pour les néophytes, je vous laisse découvrir le quatrième de couverture : « Autrefois, les amoureux échangeaient des lettres. Aujourd’hui, ils s’envoient des textos. La poésie n’a pas disparu entre temps. Depuis qu’elle a créé le compte Instagram Amours Solitaires, Morgane Ortin a recueilli des milliers de conversations intimes d’amoureux anonymes. Des mots doux, des mots crus, exaltés, érotiques, simples, drôles, sensuels, habiles, piquants. Elle en a sélectionné 278 pour composer l’histoire d’amour que vous vous apprêtez à lire. Une histoire que l’on pourrait introduire comme suit : des amours, il en a connu avant. Elle en a vu passer aussi. Ce livre raconte le leur. Celui qui tombe comme un couperet, ici et maintenant.« 

J’ai littéralement englouti Amours Solitaires. J’ai aimé cette histoire, qui débute timidement sur des doutes, une fêlure, un manque de confiance en soi, en l’autre. Rassurez-vous, ce n’est pas la partie que j’ai préféré mais elle est souvent intrinsèque aux nouvelles histoires. En tous cas, elle l’était aux miennes. Puis la passion et la naissance du sentiment amoureux. Et surtout, ces mots pour en parler. La beauté de ces mots, ces phrases et même de ces silences. J’ai vécu ma lecture, eu mal au ventre, les larmes aux yeux, pour finalement la reposer sereine et heureuse.

A l’instar des romans / recueils épistolaires plus traditionnels, la date a son importance. Ici, au regard de l’instantanéité des échanges, l’heure en a encore plus. On en devine une urgence, une impatience. Mais également des moments volés, des moments vécus. En bref, une histoire d’amour actuelle, belle, inconditionnelle.

Je ne saurai trop vous conseiller d’offrir ou de vous faire offrir ce superbe roman pour les fêtes, il vous mettra du baume au cœur et vous fera vivre une histoire épique digne de Roméo et Juliette. Plus belle histoire d’amour s’il en est, à mes yeux tout du moins.

Belle lecture à vous ! 🎈

Amours Solitaires de Morgane Ortin est disponible aux Éditions Albin Michel. Vous pouvez également consulter son compte Instagram, Amours Solitaires.