Dunkerque – Paris

Feel Good

« L’humour et la douleur mélangés avec une superbe simplicité« . Cette citation de Charles Bukowski, utilisée par Katherine Pancol en préface du roman – je la lui pique bien volontiers – est un parfait résumé de cette virée parisienne. Quelques mois dans la vie d’une jeune femme, à l’orée de son émancipation en tant que telle.

C’est où le Nord ? Sarah Maeght

Paris. Ville lumière. Lumineuse et attirante, brillante comme un lumignon. La ville, la vie. De celle qui bouillonne et ne s’arrête jamais. De celle qui échevèle ceux qui entrent en son sein. Les transporte, les fait rêver, aimer, pleurer, se perdre pour au final se retrouver et grandir. Grandir. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, quand on y vit jeune adulte. C’est quitter le carcan de son enfance pour embrasser pleinement cette liberté nouvelle. Une vie nocturne décomplexée. Une vie diurne faite de responsabilité. Et tenter tant bien que mal de faire cohabiter les deux.

Paris. Ville qui m’aura adopté pendant dix ans. Dix années de rencontres, d’amitiés nouées et dénouées, de fêtes, de lendemain difficile. Mais également d’expositions, de restaurants, de promenade à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. De terrasses glacées, surchauffées, ombragées aux serveurs ombrageux et tempêtueux. En bref, de toutes les explorations possibles et inimaginables, dont je rêvais.

Paris. C’est désormais là que la vie d’Ella prend racine, même si son Nord natal lui est chevillé au corps, tel un tatouage indélibile, que Sarah Maeght nous raconte dans C’est où, le Nord ? « Ella, 24 ans, est professeur de français dans un collège. Elle partage un appartement à Belleville avec son amoureux – plus pour longtemps. Elle a quitté Dunkerque pour Paris, et sa première année en tant qu’enseignante, entre profs déprimés et élèves largués, s’annonce mouvementée. Elle-même est un peu perdue, mais elle a des alliés pour affronter la solitude et les moments difficiles : ses meilleurs amis, Lou et Théo, et son poisson rouge Klaus. Jusqu’au jour où elle se laisse séduire par l’envoûtante Cléo… »

En quittant Dunkerque pour Paris, Ella a quitté son enfance pour l’âge adulte. On suit ses pérégrinations, ses coups de cœur et ses coups de têtes le temps d’une année scolaire haute en couleur. Une année engloutie par les découvertes qu’elle va faire sur les autres, mais surtout sur elle même. Une année initiatique.

C’est où, le Nord ? est une fable moderne, pétillante et tellement vraie. Je me suis totalement laissée happer par ce premier roman de Sarah Maeght – peut être aussi parce que je m’y suis reconnue par certains aspects – , que je ne saurai que vous recommandez en parfaite lecture d’été.

Belle lecture à vous !

C’est où, le Nord ? de Sarah Maeght est disponible aux éditions Le Livre de Poche

Une réflexion sur “Dunkerque – Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.