Les cercles de l’Enfer

Thriller

Ésotérique : (adjectif) Obscur, incompréhensible pour qui n’appartient pas au petit groupe des initiés. Quand votre plus fidèle allier est un médecin de peste et que votre pire cauchemar devient un valet de pied. Les cercles des enfers se muent en jour et en personnalité et n’ont jamais aussi bien portés leur nom.

Les sept mort d'Evelyn Hardcastle, Stuart Torton

L’enfer c’est les autres a écrit Sartre. La première fois que je l’ai lue, cette phrase m’a semblé d’un nihilisme infini. J’étais au lycée, à l’internat qui plus est. Les autres c’était ma famille de galère, mes amis pour la vie, avec qui je partageais mes repas, mes fous rires, mes cafés, mes chagrins, mes Haribo et mon avenir rêvé.

L’enfer c’est les autres à écrit Sartre. Cette phrase a fait écho plus tard, dans un Paris bouillonnant de monde et d’idées, de sorties et bars bondés, de rencontres fortuites et factices, de petits pépins et de grosse galères, de tapes dans le dos et de dos tournés.

L’enfer c’est les autres a écrit Sartre. L’enfer c’est aussi et surtout soi même. Qui l’on est, qui l’on aspire à être, qui l’on réussit à singer et qui ne serons jamais. L’enfer c’est de se perdre, cette personnalité qui nous définit. L’enfer c’est d’endosser les personnalités dissonantes et détestables des uns et des autres au point d’en perdre la raison. Bienvenue dans les cercles des enfers toutes personnelles d’Aiden Bishop, et de son jour sans fin, en boucle à l’infini. Un mystère épais à élucider sous forme de partie de Cluedo ésotérique, c’est là la substantifique moelle des Sept morts d’Evelyn Hardcastle, de Suart Turton.

« Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle. »

Le principe des hôtes reprend les côtes de Mondoworld – et plus récemment Westworld – film et série à la structure futuriste et alarmiste qui m’ont beaucoup plu. La vision de l’Homme qui se plait en Dieu et de ce Dieu inexistant malgré ce jardin d’Eden espéré. Ainsi Aiden est transbahuté d’un corps à un autre, d’une âme à une autre, sans savoir qui il est réellement, sans plus se définir que par les qualités et les défauts de ceux qu’ils habitent. Et qu’ils côtoient. Ses personnalités diverses et éparses se rencontrant, se mélangeant, se toisant, se jugeant, s’appréciant. Devenant un loup pour lui même au point de se craindre et ne plus respecter son jugement propre.

Le terrain de jeu est un personnage central. Le domaine de BlackBeath, dont il est impossible de sortir. Une demeure qui a perdu de sa superbe et dont les hôtes suivent le même chemin. Une déchéance programmée, embrumée dans les vapeurs d’alcool et de Laudanum, embourbée dans le poids des secrets et d’une vérité toute relative.

La dualité des personnalités. Ce que nos actes disent de nous, ce que nous disons quant à nos actes. Les jeux de faux semblants, la chasse à l’homme mise en abime, une course effrénée pour échapper à la main funeste de l’injustice.

Chaque personnage a un rôle clé à jouer. Chaque scène revêt son importance par la multiplicité des points de vue. Chaque énigme ouverte trouve une réponse adéquate. La fin m’a plu. Elle est savamment distillée par bribes dès les premières pages.

Coup de maître que les Sept morts d’Evelyn Hardcastle. Coup de cœur pour ce premier roman de Stuart Turton.

Bonne lecture à vous !

Les sept mort d’Evelyn Hardcastle de Stuart Turton est disponible aux Editions 10/18

5 réflexions sur “Les cercles de l’Enfer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.