Un jour sans fin

Feel Good

Tragédie : (nom féminin) Œuvre dramatique, représentant des personnages illustres aux prises avec des conflits intérieurs et un destin exceptionnel et malheureux. Pis, groupe tragique de hip hop qui nous a cassé les oreilles dans les années 2000. Affaire fort heureusement depuis classée.

Eléna et les joueuses, Lolita Pille

Je ne suis pas une grande amatrice des pièces de théâtre, en tant que lectrice. Je préfère voir, vivre, les comédies sociales ou autre vaudevilles que de les lire. Les rires sont plus francs, les situations mieux appréhendées,  que par la lecture de simples didascalies. En ce qui concerne les tragédies, par contre, je ne me lasserai jamais d’en contempler les vers torturés, tant les mots qui les composent me font vibrer, pleurer. Il y a dans ce style littéraire quelque chose de sublime, dans le fait irrémédiable que tout ira forcément mal. Que nous sommes les obligés d’une fortune par essence mauvaise. 
Et c’est ainsi que ce joue la journée d’Eléna, telle une tragédie grecque, sur plusieurs actes, qui ne sont pas sans rappeler les Enfers d’Orphée. Un Match Point parisien en sorte, le tennis étant le prétexte aux rencontres qui font et défont une vie, la source de tous les maux de cette Hélène de Troyes des temps modernes. « Il fait si chaud à Paris l’après-midi du 29 août 2014. Eléna Filleul, ancienne joueuse de tennis, va chercher son fiancé Ismaël Chèvreloup à la gare de Lyon. Plus tôt, Eléna a vu ses amies de lycée. Elles se sont remémoré leur adolescence, le rôle joué par la famille Chèvreloup, et tout particulièrement celui de Catherine, figure emblématique pour ce groupe. Au cours de cette journée qui aurait pu ressembler à toutes les autres, Eléna se confronte aux fantômes et aux dieux de sa jeunesse.« 
Ce jour d’été signe la fin d’une quiétude propre au Paris estival dénué de ses parisiens pressés, et de ces commerçants à l’amabilité toute relative. L’air y est plus respirable et l’on se sent dans une sorte de bulle suspendue hors du temps. Et c’est dans ce décor peut banal, que ce clôt une farce de plus de quinze ans. Au cours de cette journée, on apprend à connaître Eléna, ange déchue du tennis international, déchue d’une famille fortunée. Sorte de Vernon Subutex polissée. Sa vie est inextricablement liée à celle de la famille Chèvreloup, dont le nom reflète la dualité de chacun des personnages qui la compose. Catherine, le fantôme d’un passé polisson et subversif, qui confère à elle seule la teneur tragique de ce roman. Ismael, Julien et Lazare, frères et père, qui ont fait en partie d’Eléna ce personnage double, qui refuse l’aumône, mais qui se prostitue pour son salut. On entre dans une famille dysfonctionnelle à souhait, qui cache ses fêlures sous un paraître lustré, pour masquer les deuils, drames et autres reniements qui siéent à leur rang bourgeois.
Tout comme dans Hell, le paraître est le maitre mot de l’intrigue, qui vit dans un passé endeuillé des belles choses, des belles âmes qui lui ont été volées. Le style de l’auteur est diffus mais maîtrisé. Il est assez cocasse de passer d’un français irréprochable à des termes plus triviaux dans le phrasé. Ce phrasé d’ailleurs qui donne une contenance aussi bienenfantine que cynique à Eléna. Je regrette une chose, le dénouement qui ne répond pas à toute nos questions, laissant trop de suggestions et non dits en suspens.
Avec Eléna et les joueuses, Lolita Pille nous fait montre d’une plume maîtrisée et d’une solide culture, dans lesquelles il est plaisant de perdre.
Bonne lecture à vous ! 🎈

Eléna et les joueuses de Lolita Pille est disponible aux Éditions Stock.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s